La Commission d’Art-Sacré à Apt

9 octobre 2017

Le 5 octobre, la Commission Diocésaine d’Art-Sacré s’est rendue à Apt.

  • Basilique-cathédrale de Sainte-Anne​​


Monsieur l’archiprêtre d’Apt, l’abbé Aimé Kameni Wembou souhaitait consulter notre commission quant à l’installation d’un chauffage adapté à la basilique-cathédrale de Sainte-Anne.

  • Chapelle de Sainte-Catherine

Nous nous sommes ensuite rendus au presbytère pour visiter la chapelle de Sainte-Catherine.


La chapelle de Sainte-Catherine est une dépendance de l’actuel presbytère. Les Augustines (ou chanoinesses) de Sainte-Catherine ont été fonndées en 1299 et supprimées en 1748. Leur chapelle, qui date du XVIII°s, fut la chapelle de l’hôpital de Saint-Castor, déplacé dans les bâtiments du couvent de 1740 à la Révolution. De 1952 à 1973, cette chapelle hébergea le musée archéologique de la ville, puis fut utilisé un temps comme temple protestant. La communauté protestante est aujourd’hui accueillie pour le culte dans la chapelle du collège de Sainte-Jeanne-d’Arc. (sources : affichage municipal ; Dictionnaire des communes du Vaucluse, R. Baillly).

Elle est ornée d’une serie de sept tableaux, enchassés dans de superbes cadres de gypserie. 


Le retable de la chapelle est doté d’un tableau représentant le mariage mystique de Sainte-Catherine, peint en 1677 par G. Garcin, et offert par Mgr Jean de Gaillard, évêque d’Apt, dont les armoiries sont représentées sur l’oeuvre (« d’argent semé de trèfles de sinople , à 2 taux de gueules en chef, et deux perroquets de sinople affrontés en pointe »).

  • Ecole du Sacré-Coeur

L’école du Sacré-Coeur a souhaité aussi consulter la commission quant à l’aménagement de la chapelle de l’établissement. Cette chapelle qui a été construite en 1868, a subi de nombreux aménagements au cours des années.