Nuit des églises 2017

27 avril 2017

Cet événement national proposé par la Conférence des évêques de France est encouragé par la Commission diocésaine d’Art-Sacré.

Pour la septième année, le Département Art Sacré de la Conférence des Evêques de France invite les paroisses à participer à la Nuit des églises.
Initialement fixée au premier samedi de juillet, la manifestation est cette année étendue à toute la semaine du samedi 24 juin au dimanche 2 juillet.

Rappelons les buts et modalités de cette manifestation nationale.

Il s’agit, à la tombée de la nuit, d’ouvrir un lieu de culte, et d’y accueillir aussi bien les fidèles que ceux qui ne fréquentent pas habituellement les églises.
La lumière, élément propre à toute paraliturgie, joue un rôle d’autant plus important qu’il fait noir : elle signale la porte d’entrée et attire l’attention des passants, elle emplit l’édifice d’une atmosphère recueillie.
A ceux qui entrent, il peut être proposé diverses formes brèves de méditation et d’enseignement : morceau d’orgue, lecture spirituelle, commentaire d’un tableau, d’une statue ou d’un morceau de l’architecture, chants, et avant de se séparer récitation de l’office des Complies. La durée de la « Nuit » est laissée à l’appréciation et aux possibilités de chaque paroisse organisatrice.

La démarche est double : mettre en valeur le patrimoine local, mais dans son contexte religieux et spirituel par nature beaucoup plus large et universel. Il convient en effet de ne pas oublier qu’il s’agit d’une initiative d’Eglise. C’est donc aux paroisses d’en prendre en charge l’organisation, et la réalisation.
Bien sûr il est possible de faire appel à des bonnes volontés et collaborations extérieures, pourvu qu’elles restent bénévoles et acceptent l’esprit de la charte à signer par la paroisse au moment de son inscription. Mais il n’est pas question de déléguer la Nuit des églises à un office du tourisme ou un groupe qui n’y verrait qu’un avatar des Journées du Patrimoine.

La Commission d’Art Sacré du diocèse d’Avignon encourage fortement les paroisses à participer à cette semaine, en choisissant la date qui lui sera la plus adéquate. Elle suggère de profiter de cette occasion pour ouvrir à tous un lieu peu fréquenté, une chapelle habituellement fermée. Le plaisir de la découverte s’ajoutera à la singularité nocturne, et le lieu revivra dans le droit-fil de son affectation au culte.

Renseignements et inscription sur www.nuitdeseglises.fr

Y consulter les rubriques ’éditions précédentes’ et ’réservoir d’idées’ pour en avoir plus !